LE MOT DE MAMANE

Nous voici déjà à la 4ème édition de Abidjan Capitale du Rire.

Chaque année, reprendre le flambeau de ce festival est un grand bonheur pour moi, qui aime cette ville dans laquelle j’ai grandi et qui me donne tant.

Abidjan est LA capitale du rire, un lieu où se croisent les rires et artistes de tous pays, de toutes cultures. Des dizaines d’humoristes venus de tout le continent africain se retrouvent pour partager ces moments forts avec le public.

Le rire est une arme que nous devons utiliser pour tirer le meilleur de notre cher continent, pour émerveiller et conscientiser le public avec des spectacles sans cesse renouvelés et jamais joués ailleurs. Quand j’ai imaginé ce festival, il y a 4 ans, c’était pour le faire durer et l’inscrire dans le circuit des grands festivals internationaux.

Pour la quatrième fois, nous allons faire vibrer les abidjanais et toute l’Afrique, avec des galas inédits et des artistes incroyables, juste pour leur plaisir, notre plaisir, et celui d’Abidjan, la Capitale du Rire.

SUR TWITTER

2 days ago
Michel Gohou a gagné le prix CDCI du meilleur comédien de la 4eme édition du festival - Bravo à lui, son immense talent est justement récompensé! @GOHOU_OFFICIEL @mamaneshow @LifeMagazine_CI https://t.co/wAdxHW4ZVX CapitaleDuRire photo
1 week ago
Les Zinzins de l'Art ont reçu leur prix RFI Talents du rire samedi soir lors de la dernière soirée du festival. https://t.co/aLtoeheXTV

ILS ONT GAGNÉ LES PRÉCÉDENTES ÉDITIONS

Ronsia

Lauréat 2017 Prix RFI Talents du Rire

Ronsia Kukielukila est un jeune humoriste de 24 ans né à Kinshasa. Il a fait ses premières apparitions sur scène au « Vendredi du rire » dans les cabarets du centre-ville de la capitale congolaise. Depuis 5 ans, il est invité dans les plus grands festivals d’humour de la région, avec notamment des prestations remarquées au Festival International d’humour Toseka (Kinshasa), au festival « 48 heures de rire » (Kinshasa), au Festival International de l’humour africain (Gabon) ou encore au Festival Tuseo (Congo-Brazzaville). En quatre années l’humoriste est devenu une des étoiles montantes de l’humour en Afrique.

Moussa Petit Sergent

Lauréat 2016 Prix RFI Talents du Rire

Passionné de théâtre dès son enfance, formé par la compagnie Les Merveilles du Faso, Moussa Petit Sergent, ou Moussa Ouédraogo de son vrai nom, allie au théâtre, l’humour et la musique. Révélé au public par son feuilleton Petit Sergent, auteur de plusieurs one-man-shows, il a également sorti en 2013 un premier album intitulé Fais rire ta mère. Moussa Petit Sergent s’est rapidement imposé sur la scène humoristique burkinabè où il a notamment remporté les titres de « Meilleur humoriste émergent » (Ouistiti d’or 2011) et de « Meilleur humoriste burkinabé de l’année » (Comité des 12 personnalités culturelles de l’année 2013), avant de décrocher le « Grand Prix National de l’humour » (organisé par le Ministère de la Culture en 2015). Plus récemment, il a été la révélation de la 9ème édition du Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA 2016). Il s’est produit au Niger, en République du Congo, au Sénégal, en France ou encore en Allemagne.

Bassek Fils miséricordieux

Lauréat 2015 Prix RFI Talents du Rire

Basseek Fils Miséricorde est un jeune comédien camerounais, metteur en scène et enseignant d’arts dramatiques de 35 ans. Membre fondateur de la compagnie humoristique « Noctiluk », il a notamment été finaliste du concours « Jokenation by Montreux Comedy 2015 » (zone Afrique francophone) et nommé parmi les cinq meilleurs humoristes africains de l’année 2014 par le comité des « Grands Prix Afrique du théâtre francophone ». Il a déjà participé à de nombreux festivals sur le continent (Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo…). Il a remporté la première édition du Prix RGI Talents du rire
 

  Sur Facebook

#190 - Error validating application. Invalid application ID. Here are some possible solutions to fix the error.